fbpx

Mairie de Muret | Muret, la ville qui respire ...

Écrit par Ville de Muret le . Publié dans Muret bouge.

mairie de muret emea cours de theatre

L’art théâtral est un art collectif.

Pour que chaque élève évolue et progresse à son rythme, il doit trouver sa place au sein du groupe. Les élèves apprennent à « faire ensemble », à construire un projet commun, en mettant leurs différences au service de ce projet. Ils s’entraident, sont stimulés par l’avancée du groupe vers la réussite de leur projet. La confiance et l’estime de soi s’en trouvent renforcées.

L’art théâtral repose avant tout sur le plaisir du jeu. L’acteur, pour donner toute son ampleur au personnage, toute sa dimension au texte et à la réussite de son spectacle, devra travailler et développer les techniques du jeu théâtral, mais la notion de plaisir, du jeu de l’acteur, est une notion capitale, essentielle, à ne pas oublier.

Grâce au travail d’échange entre les professeurs, notamment lors des spectacles de fin d’année ou pour d’autres projets ponctuels, les élèves ont la possibilité de participer à des projets pluridisciplinaires. Cette démarche est encouragée pour le développement des qualités artistiques de l’élève, son épanouissement sensoriel et son enrichissement personnel d’un point de vue culturel.

Pour qui ? tous les enfants à partir de 8 ans et sans limite d’âge pour les adultes.
Il n’y a aucune sélection.

Objectifs pédagogiques :
Durant chaque cycle, l’élève travaille les techniques qui vont lui permettre, au fur et à mesure, de s’exprimer par le jeu dramatique, d’interpréter un rôle, de le composer et de s’investir dans la réalisation d’un projet collectif afin de se confronter à la représentation scénique devant un public.
Comme dans un orchestre, l’acteur doit travailler avec les autres, être sans cesse à l’écoute de tout. Il lui faut pour cela développer des qualités sensorielles proche de celle d’un musicien. Son instrument (ou son outil) à lui, est son corps et sa voix, qu’il va être amené à connaître et à pratiquer, comme l’instrument pour le musicien tout au long des trois cycles.
Puis vient dans un deuxième temps, la capacité de dire, de jouer des mots qui ne sont pas les siens mais ceux d’un autre, l’auteur. La question de l’apprentissage du texte demande un travail sur le sens, une recherche de ce qui se dit au-delà des mots du texte. L’élève devra mettre toute son énergie à résoudre les questions sur le sens et les « non-dits », ou se poser la question de « qu ‘est-ce que j’ai envie de dire avec ce texte, ce personnage ? », pour donner, grâce à son imaginaire et à sa créativité, toute l’expression de son art.

Organisation pédagogique :
L’emploi du temps des groupes d’élèves est établi en fonction des âges, des niveaux et des contraintes liées à la planification des heures extra-scolaires. Pour ces raisons, un groupe peut éventuellement accueillir plusieurs niveaux, dans une même tranche d’âge.

Le cursus est organisé en 3 cycles :

L’évaluation se fait tout au long de l’année par le professeur qui s’attache à la progression de l’élève. Les élèves s’évaluent également eux-même au sein du groupe ; ils verbalisent ce qui fonctionne bien ou non, ce qu’il faut améliorer, échangent leurs idées et cherchent ensemble les solutions, avec l’aide du professeur.

Périodiquement, les élèves de tous niveaux sont amenés à se produire sur scène, au sein de l’EMEA ou en dehors.
Toutes ces représentations en public permettent aux élèves de :

LE CYCLE ÉVEIL: 8- 11 ans (primaire)

Les premiers apprentissages consistent à acquérir les notions suivantes :

Des jeux et exercices permettent l’exploration de ces notions.
Une séance débutera de préférence, surtout en début d’année, par un temps de concentration, de relaxation, de détente, de « recentration », sur des bases d’exercices du type yoga/sophrologie (respiration profonde, visualisation de son corps, relâchement des tensions). Puis des exercices permettront de travailler sur le corps, les muscles, l’exploration de l’espace, l’écoute, la gestuelle/le mouvement, l’exploration des sens, le rythme et la voix (diction, respiration, placer sa voix…)
Enfin, les improvisations participeront à développer l’imagination et le lâcher prise.
Le travail sur le texte, d’abord lu à haute voix, puis travaillé sur scène, ne sera appris par cœur que dans un troisième temps (après les lectures et les premières répétitions texte en main, ils le connaissent pratiquement déjà).
Un travail d’écriture guidée à partir d’un thème et d’improvisations leur sera aussi proposé.

LE CYCLE INITIATION : Initiation 1: 11-13 ans et Initiation 2: 13-15 ans

En prolongement du cycle Éveil ou en initiation pour les débutants.
Comme pour le cycle Éveil, le plaisir du jeu et de la découverte est mis en avant. La relaxation, le travail du corps et de la voix, l’occupation de l’espace, le rythme, l’écoute, le regard… sont toujours au centre de l’enseignement.
L’élève doit maintenant commencer à maîtriser les bases corporelles et vocales. Il a déjà acquis certaines techniques de jeu, une petite expérience (notamment de la scène et du public) qui lui permet de préciser ses intentions, d’affiner son jeu, de tenter des nouvelles propositions, de s’investir dans des rôles un peu plus conséquents, d’être à même de comprendre plus facilement ce que jouer veut dire.
Pour les Initiation 1 et 2, les textes abordés sont issus du répertoire contemporain, adaptés à l’âge des élèves. Pour les Initiation 2, des textes du répertoires classiques peuvent déjà être abordés.
Le travail d’écriture collective à partir d’improvisation peut se prolonger.

LE CYCLE 1 de Détermination : 15-18 ans

C’est le cycle de la maturité. Les bases ont été posées.
L’élève continue de travailler et d’entretenir une disponibilité corporelle et vocale : le travail sur le corps, la voix, la gestuelle… permettent à l’élève de modeler plus finement les personnages travaillés, les intentions de jeux…
La diction, le souffle, les intonations, les inflexions se précisent. Il continue à développer son imagination avec un travail d’improvisation, il s’engage et prend des risques, tant dans les improvisations que sur le travail sur le texte.
Il peut aborder les personnages classiques du répertoire tout en continuant à explorer les textes contemporains.
Il peut proposer un projet personnel qui sera travaillé en amont avec le professeur dans le cadre de la « classe libre ».

LA FORMATION DES ADULTES : 18 ans et plus

Pratique amateur. Ce cours s’adresse aux élèves débutants comme aux élèves ayant déjà une expérience de la scène. Les élèves peuvent continuer leur formation au sein du groupe adultes dès 16 ans sous dérogation du professeur.

Les exercices et jeux proposés sont adaptés en fonction de l’âge et du niveau de pratique de l’élève. Les improvisations complètent la formation.Plusieurs textes sont travaillés durant l’année : textes cours collectifs ou en solo. Un spectacle où tout le groupe se produit clôture l’année.
Comme pour les cours enfants et adolescents, les exercices et jeux sont toujours proposés de façon ludique et participent à développer l'imaginaire et la créativité de chacun. Les bases du travail du comédiens « corps-voix-regard » ainsi que les techniques de respiration et de relaxation sont abordées.
La bienveillance, l’acceptation des différence de chacun, l’entraide et l’élaboration en commun du projet de spectacle (répertoire contemporain ou classique selon le choix du groupe) participent à la stimulation et à la cohérence du groupe.